RE/PARER

La Textilerie présente RÉ/PARER, une exploration des mondes de la réparation textile du 8/11 au 26/11/22.

Réparer ses chaussettes, est-ce obsolète ? A l’heure des vêtements prêts à jeter, les pratiques liées à la réparation textile peuvent paraitre surannées. Certains savoir-faire et métiers sont d’ailleurs en voie de disparation.

L’événement RE/PARER est une invitation à se plonger dans la matière textile, à considérer le vêtement comme un lieu de valeur, porteur de multiples histoires, à prendre l’aiguille pour prolonger le lien affectif qui nous lie à lui, à se réapproprier les gestes de la réparation textile pour apprécier le présent et rendre le futur désirable.

Au programme :

/ Une EXPOSITION pour explorer les potentiels de la réparation textile dans une perspective contemporaine ;

/ Des WORKSHOPS et des RESSOURCES pour découvrir les techniques de reprisage et les gestes qui sauvent nos vêtements (initiation au sashiko, remaillage, repair café textile…) ;

/ Des RENCONTRES autour de savoir-faire en voie de disparition et de pratiques de réparation envisagées dans leurs dimensions à la fois collectives et individuelles comme outils de résistance, de transmission et d’autonomie.

 

EXPOSITION

L’exposition RÉ/PARER invite à envisager les potentiels de la réparation textile dans une perspective contemporaine, tout en donnant une large place à ses origines et à son histoire, et surtout à celles que l’on appelait les homemakers.

Selon l’ouvrage réparé, l’objectif visé ou la technique employée, le terme réparation laisse place une large gamme lexicale : reprisage, ravaudage, raccommodage, rapiéçage, rapiècetage, stoppage, rapetassage, rabibochage… Ces derniers précisent le geste de réparation. Parfois même, ils nous informent sur l’outil habituellement convoqué, et nous laissent imaginer le résultat visé. En écho à cette précision couplée à une grande variété des pratiques, RÉ/PARER a cherché à multiplier les possibles rencontres avec la réparation textile, à échelle individuelle et collective. Workshops, rencontres et conversations, repair café sont autant d’occasions de s’emparer des marges d’appropriation et d’intervention qu’elle permet.

Pour l’occasion, La Textilerie a travaillé avec Sarah Gissinger, professeure agrégée d’arts appliqués, dont le projet de recherche Sempiternel débuté en 2020 cherche à faire du reprisage une compétence à nouveau et plus largement partagée

Infos pratiques : du 8/11 au 25/11 du mardi au samedi, entrée libre de 11h à 19h30

 

WORKSHOPS

Tout au long des trois semaines, nous organisons des workshops pour explorer différentes techniques de réparation : broderie sur pulls abimés, initiation au sashiko, découverte du remaillage, sauvetage de jeans, reprisage [niveau avancé]. Tous (à l’exception du workshop reprisage niveau avancé) sont accessibles aux débutant.es.

Donnés par des intervenantes passionnées et pointues dans leur domaine, ils sont proposés au tarif exceptionnel de 12€ afin d’être accessibles au plus grand nombre. Ce tarif est rendu possible par le cofinancement du projet par La Textilerie, le SYCTOM et la ville de Paris.

 

REPAIR CAFE TEXTILE

Vendredi 25 novembre, jour du Green Friday, nous animerons un repair café textile en continu de 11h30 à 18h. Toute l’équipe de La Textilerie se relaiera pour vous accompagner dans vos réparations : recoudre un bouton, réparer un accroc, un trou…

Le repair café textile est sans inscription. Vous venez quand vous voulez. S’il y a trop de monde, il se peut que vous deviez attendre un petit peu.

Le repair café textile est gratuit, mais vous avez la possibilité de faire un don. N’hésitez pas à venir avec les fournitures consommables nécessaires à votre réparation (fils, zips, boutons..)

Infos pratiques : vendredi 25/11 de 11h30 à 18h

 

RENCONTRES

Jeudi 24 novembre, nous aurons le grand plaisir d’accueillir à La Textilerie l’artiste Clara Denidet. Cette discussion, modérée par Sarah Gissinger, sera l’occasion de revenir sur la place qu’occupe le reprisage dans sa pratique. Celle-ci tient autant de la recherche anthropologique que du bricolage empiriste. Elle prend comme point de départ le raccommodage, en écho à la place de la femme dans cette pratique qui évoque les notions de soin, de vigilance, ainsi qu’une contrainte d’invisibilité.

La rencontre sera suivie d’un apéro participatif. N’hésitez pas à apporter de quoi grignoter et/ou boire. Notre espace étant limité, l’événement est sur inscription.

Infos pratiques : jeudi 24/11 de 19h30 à 21h

Vendredi 25 novembre et samedi 26 novembre, nous aurons la joie d’accueillir Isabelle Godfroy, stoppeuse de formation, meilleur ouvrier de France. Isabelle viendra spécialement de Gertwiller à la rencontre du public. Elle réalisera, pendant ces deux jours, un ouvrage de stoppage au sein de notre exposition et se prêtera volontiers au jeu des questions avec le public.

Le stoppage est l’opération de reconstruction complète et fidèle des textiles en retissant la chaîne et la trame qui les composent. Des habits les plus communs aux tapisseries d’Aubusson du XVIIe siècle. Il s’agit d’un savoir-faire en voie de disparation, qu’il nous faut préserver.

Infos pratiques : vendredi 25/11 de 15h à 18h et samedi 26/11 de 11h à 17h

 

RESSOURCES

LIVRET REPRISER

Un joli livret présentant différentes techniques de reprisage : point de toile, reprise de tricot, feutrage…

Ces fiches techniques ont été réalisées par Sarah Gissinger pour La Textilerie. Spécialisée en design textile, son travail porte sur les techniques de reprisage et sur les modes d’intervention permettant d’allonger la durée de vie des objets-textiles. La liste des techniques proposées n’est pas exhaustive mais elles sont suffisamment variées pour permettre de remédier à tout type de trou, de tache ou d’usure. Elle s’appuie sur l’étude d’ouvrages techniques tels que le Méthode-Album de travaux manuels d’Huleux et Lalanne (cours élémentaire, école des filles, arrêté du 17 septembre 1898, Paris : Delagrave) et l’Encyclopédie des ouvrages des dames de Thérèse de Dillmont (Dornach : Éditions Dornach, 1886).

En vente à La Textilerie à prix libre.

RE/PARER : KIT DE SURVIE POUR SES VÊTEMENTS

Ce kit contient les fournitures et les instructions pour réaliser les opérations de sauvetage les plus courantes sur nos vêtements : recoudre un bouton qui se fait la malle, réparer un trou ou un accroc. Il s’accompagne de tutoriels vidéos disponibles ici.

Tout le matériel et les fournitures sont le fruit du travail de collecte et de tri réalisé par La Textilerie. Chaque kit est unique.

En vente à prix libre à La Textilerie.

 

Un grand merci au Syctom et à La Mairie de Paris pour leur soutien financier